QUI SOMMES NOUS

"La montagne bleue est le père du nuage blanc. Le nuage blanc est le fils de la montagne bleue. Toute la journée, ils dépendent les uns des autres, sans être dépendants les uns des autres. Le nuage blanc est toujours le nuage blanc. La montagne bleu est toujours la montagne bleue".

~ Maître Zen Tozan


Pierre Tulur
(Taigu)

Taigu

Enfant rêveur et poète. Découvre le Bouddhisme très jeune, vers 10 ans et sera à jamais profondément séduit par l'image du Bouddha assis. Il commence a s'asseoir à treize ou quatorze ans. A la vue d’une vieille none en zazen il se sent profondément touché et converti par la vérité du Kesa. Pratique au temple de Valenciennes, Hoku Futsu Zenji ; il reçoit tokudo en 1983 des mains d'Etienne Mokusho Zeisler enseignant et moine zen au temple zen Sôtô de la Gendronnière. Très actif au Dojo de Lille de 1982 a 1989. A la mort d'Etienne Mokusho, il devient moine sans sangha. Coud des kesas qu'il offre souvent. De retour de Syrie, s'installe dans la région de Dunkerque et y pratique. Part pour la Grande Bretagne en 1997 et y pratique et enseigne zazen et la couture du kesa. C’est ici qu’il rencontre le maître zen Mike Chodo Cross, successeur de Maître Nishijima et étudie sous sa direction. Il reçoit Denpo, le Shiho, en 2002. Depuis 2006 il vit au Japon d’où il enseigne, y pratique, y coud et répare des robes bouddhiques dans la tradition nyohoe. Pratique la mendicité rituelle, Takuhatsu, et une dévotion toute particulière pour Jizo et Kannon. Il est l’abbé et le fondateur de l’Ermitage de la Montagne Bleue, sangha zen Soto Internationale dans le lignage de Nishijima Roshi.

Massimiliano Federico Isaac Procopio
(Dainin Joko)

Dainin

Fondateur de La Montagne Sans Sommet ; il commence à pratiquer le bouddhisme zen en 1996 recevant les premiers préceptes en Italie puis continue la pratique en arrivant en France dans l’Ecole Sôtô. La rencontre avec le zen Rinzai coréen (Chogye) et plus particulièrement de l’enseignement de Maitre Seung Sahn (Ecole Kwan Um) ainsi que la pratique de la voie des Kôan le meneront de longues années dans l’enseignement de cette lignée et particulièrement auprès des Maîtres zen BonYo et WuBong de qui il recevra l’ordination monastique, la charge d’enseignant de Dharma et la responsabilité d’abbé du temple Saja Hoo Soen Won de Paris. En 2010 il revient dans sans famille d’origine le zen Sôtô où il recevra à nouveau Tokudo, l’ordination monastique, par le Maître zen Katia Koren Robel au temple zen de la Gendronnière, temple Sôtô principal d’Europe. Entre 2007 et 2011 il est activement membre et administrateur de l’Union Bouddhiste de France au sein de laquelle il œuvre à l’implantation du Bouddhisme français. Depuis 2013 il reçoit la formation intensive de préparation au Shiho, la Transmission de Maître zen par un lien fort avec Maître Taigu de qui il reçoit en 2014 Denpo, la succession dans la lignée des Patriarches. Il œuvre à transmettre un zen moderne et joyeux en harmonie avec notre culture occidentale ; un zen engagé et authentique, vivant et créatif.

Ian Kilroy
(Myozan Kodo)

Myozan

Myozan Kodo a commencé sa pratique quotidienne de la médiation à la fin des années 1990, avec les Amis de l'Ordre Bouddhiste Occidental. Cependant, avant cela,  il a pratiqué seul, assis régulièrement et en lisant les sutras. Après 1999, Myozan a commencé à s'asseoir avec divers groupes de tradition zen et tibétains, revenant toujours à la forme du Zen Soto , école dans laquelle il recevra Jukai (les percepts ) avec Paul Haller Roshi, alors abbé de San Francisco Zen Center. En 2010 il rejoint Treeleaf Sangha et la même année, Myozan sera ordonné moine par son enseignant Taigu Turlur .  Il a servi comme Shuso à la retraite d'été de Treeleaf Sangha en 2014 et recevra la transmission du Dharma en décembre 2014. Auteur et poète, Myozan est un ancien journaliste, sensible au mots. Il est actuellement conférencier en journalisme à DIT, à Dublin, où il vit avec sa femme Isabelle et leurs deux enfants. Sa pratique à Dublin est actuellement basé dans le collège où il travaille, avec le groupe DIT Zen. Il organise régulièrement de courtes retraites dans la région de Dublin.

Shawn Edwards
(Baizan Dokan)

Baizan

Pratique le Zen  Soto depuis 2005; Baizan a reçu les préceptes bouddhistes  (Jukai) en 2010 et ordonné moine (shukke Tokudo) en 2014. Baizan est marié et père de trois filles, travaille comme directeur de la cybersécurité, il joue du shakuhachi, randonneur aimant de la nature et actif dans le bénévolat.

David Morgans 
(Zen Ho Taikyo)

Taikyo

Taikyo pratique la méditation et étudie le bouddhisme depuis de nombreuses années, et a passé beaucoup de temps de pratique dans différentes traditions bouddhiques, comme le Monastère Chithurst dans le Sussex et Vajaloka (FWBO) au mi-Pays de Galles. C’est enfin  le bouddhisme zen dans lequel il a ancré sa pratique. Il a commencé la pratique du Zen d'une manière intense il ya environ 15 ans, pratiquant d'abord seul et puis, avec divers groupes (sanghas), à travers le Royaume-Uni. Il a également passé du temps d’approfondissement de la pratique dans un monastère zen dans le nord de l'Angleterre, ainsi qu’à Kanshoji un monastère zen en France, et a pratiqué régulièrement le temps des sesshins (retraites de méditation intensive) au cours des dernières années. Il a reçu il y a 4 ans les préceptes  et a été ordonné moine bouddhiste zen en Août 2014. Taikyo détient un doctorat en philosophie et enseigne dans la philosophie bouddhiste. Il facititates un groupe Zen à l'Université, où ses membres sont des étudiants de l'Université et la communauté locale. Le groupe a prospéré et en Novembre de l'année dernière l'Université a donné au groupe une salle dédiée (Zendo) qui sera utilisé par le groupe uniquement pour la pratique du Zen. Le Zendo est maintenant un Centre Zen établi dans la Blue Mountain White Clouds Hermitage.

Mike Bard
(Jiken Daido)

Jiken

Jiken a pratiqué le zen depuis 2010, il a entrepris shukke Tokudo en 2014, il est marié et père de deux belles filles. 

Jiken, un débutant, espère le rester.