Puisez en vous tout l’amour dont vous êtes capables en cet instant. Et avec cet amour, abandonnez-vous à l’assise. Lâchez tout. 
Cette natte est le palais de votre liberté. Votre chambre au trésor. 
La base de votre corps est large, enracinée dans la terre. Ainsi votre vie est-elle enracinée. Le haut de votre corps est droit, relevé vers le ciel, sans aucune raideur. Le menton est légèrement rentré, les épaules sont détendues. Le regard est posé devant vous, ni fermé, ni ouvert. Vous êtes comme une grande montagne, parfaitement enracinée dans la terre et ouverte à tout ce qui peut advenir autour de vous, à 360 degrés. 
Ne bougez plus ni le corps, ni le regard. Et devenez la présence, la merveilleuse présence de vous-même à vous-même. Sans rien attendre, juste présents. 
Suivez le souffle : inspirez profondément et en inspirant, percevez votre vie telle qu’elle est ici, sans jugement ; puis expirez profondément et lentement, jusqu’à vider votre corps en poussant l’expiration en bas de l’abdomen, en dessous du nombril et en expirant, en vidant votre corps, laissez tout s’en aller. Relâchez tout. Inspirez et expirez. Seulement, cela. Seulement, votre présence : shikantaza. Juste vous.

Reach Within all the love you are capable of at this moment. And with this love, surrender to the seat. Let go. 
This mat is the palace of your freedom. Your treasure chamber. 
Based on your body is broad, rooted in the earth. So your life is it rooted. Your upper body is straight, pointed to the sky, with no stiffness. The chin is slightly tucked in, shoulders are relaxed. The assessment is made before you closed nor open. You are like a great mountain, perfectly rooted in the earth and open to anything that may happen around you 360 degrees. 
Do not move neither the body nor the look. And become a presence, wonderful presence of yourself to yourself. Without expecting anything, just present. 
Follow breath, inhale deeply and inspiring, perceive your life as it is here, without judgment; then breathe deeply and slowly to drain your body by pushing the expiration in the lower abdomen, below the navel and exhale, emptying your body, let it all go. Release all. Inhale and exhale. Only it. But your presence: shikantaza. Just you.

Comment